Faisons fi ….. d’un président


Début 2015, un copropriétaire responsable demandait l’élection légale sinon obligatoire d’un président au sein du conseil syndical, ce dont notre résidence aurait bien besoin ; adoption en était faite à l’ODJ de l’AG suivante.
Lors de l’AGO du 26 mars 2015, le président de séance déformait la résolution avec la restriction de l’existence d’une candidature …… Résolution cependant adoptée à la majorité.
A ce jour, notre conseil syndical perdure sans président !
Il est vrai que son fonctionnement atypique fait illusion et s’il semble satisfaire la majorité la mission tout simplement oubliée avec certains qui y siègent uniquement pour être informés ou d’autres pour combler leur frustration professionnelle.

Dans tous les cas, le contrôle de la gestion du syndic passe à l’as et ce dernier en profite outrancièrement.
A la suite, un message d’alerte que je viens de transmettre ; à la liste, peut se rajouter la carence de clause de révision d’honoraire syndic qui laisse présager 25 % d’augmentation au 01/01/2018 :


Bonjour au président « non désigné » de notre Conseil Syndical,
Faute d’interlocuteur légal, je m’adresse à vous Monsieur ///////// et souhaite quelques éclaircissements selon vos responsabilités prises en postulant à la mission de Conseiller Syndical
Ainsi selon le contrôle de la gestion du syndic que vous devez assumer, je déplore (liste non exhaustive …… et en vrac) :
  •   La non application de la résolution  n° 16 de la dernière AG
  •   Pas de dossier CITE pour notre audit énergétique dont l’éligibilité semble acquise
  •  Idem pour les travaux (isolation, réglage par appartement …. )
  •  Absence apparente de notre immatriculation obligatoire - non transmission de la fiche signalétique
  • Inertie face à une problématique de ravalement qui finalement est un échec (cas des bardages)
  • Pas d’alerte sur la durée de vie des piles des compteurs d’énergie thermique - pas de réponse du syndic saisi d’un constat de panne
  • Suivi des fonds spéciaux inexistant sinon déplorable ….. car incompréhensible
  •     ….

Sans un sursaut bénéfique, je pense illusoire de participer à la moindre concertation dans cette malheureuse résidence vouée à l’incompétence sinon le laxisme de ses instances …… certes élues !
Je ne reviens pas sur le chapitre information / communication / concertation ……. Pour vivre heureux, vivons caché ….
Je suis sans aucun doute un copropriétaire responsable


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

L'immunité grégaire

Une marche ratée .... vers la dictature ?