Faisons fi ….. d’un président


Début 2015, un copropriétaire responsable demandait l’élection légale sinon obligatoire d’un président au sein du conseil syndical, ce dont notre résidence aurait bien besoin ; adoption en était faite à l’ODJ de l’AG suivante.
Lors de l’AGO du 26 mars 2015, le président de séance déformait la résolution avec la restriction de l’existence d’une candidature …… Résolution cependant adoptée à la majorité.
A ce jour, notre conseil syndical perdure sans président !
Il est vrai que son fonctionnement atypique fait illusion et s’il semble satisfaire la majorité la mission tout simplement oubliée avec certains qui y siègent uniquement pour être informés ou d’autres pour combler leur frustration professionnelle.

Dans tous les cas, le contrôle de la gestion du syndic passe à l’as et ce dernier en profite outrancièrement.
A la suite, un message d’alerte que je viens de transmettre ; à la liste, peut se rajouter la carence de clause de révision d’honoraire syndic qui laisse présager 25 % d’augmentation au 01/01/2018 :


Bonjour au président « non désigné » de notre Conseil Syndical,
Faute d’interlocuteur légal, je m’adresse à vous Monsieur ///////// et souhaite quelques éclaircissements selon vos responsabilités prises en postulant à la mission de Conseiller Syndical
Ainsi selon le contrôle de la gestion du syndic que vous devez assumer, je déplore (liste non exhaustive …… et en vrac) :
  •   La non application de la résolution  n° 16 de la dernière AG
  •   Pas de dossier CITE pour notre audit énergétique dont l’éligibilité semble acquise
  •  Idem pour les travaux (isolation, réglage par appartement …. )
  •  Absence apparente de notre immatriculation obligatoire - non transmission de la fiche signalétique
  • Inertie face à une problématique de ravalement qui finalement est un échec (cas des bardages)
  • Pas d’alerte sur la durée de vie des piles des compteurs d’énergie thermique - pas de réponse du syndic saisi d’un constat de panne
  • Suivi des fonds spéciaux inexistant sinon déplorable ….. car incompréhensible
  •     ….

Sans un sursaut bénéfique, je pense illusoire de participer à la moindre concertation dans cette malheureuse résidence vouée à l’incompétence sinon le laxisme de ses instances …… certes élues !
Je ne reviens pas sur le chapitre information / communication / concertation ……. Pour vivre heureux, vivons caché ….
Je suis sans aucun doute un copropriétaire responsable


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Copropriété en délire