RETOUR DE .............. FLAMME

Comme prévu, attaquons la validation d'une consommation "normale" de chauffage en notant que pour la clim, il faut attendre un usage un peu moins confidentiel, mais l'approche peut être la même.

C'est facile si vous partez du fameux 1 kW par m² et par °C ......
Soit un appartement de 75 m² avec une journée (24 h) dont l'écart de température moyen entre 20 °C et l'extérieur est de 10 °C ; la puissance moyenne utile est de 1 * 75 * (20 - 10 ) = 750 W et en 24 h, une énergie de 750/1000 * 24 = 18 kWh sera nécessaire.
Si nous exploitons les DJU dont nous avons déjà parlé, la somme des consommations journalières est directe soit pour une saison de chauffage à 2000 DJU 
1 * 75 * 2000 *24 / 1000 = 3600 kWh
Attention, n'oublions pas les hypothèses soit un appartement moyen (ni Nord ou plein Sud), une VMC calibrée, une température de consigne de 20 °C .... et une occupation quasi permanente
Le taux d'occupation est un peu l'inconnue si nous voulons identifier la consommation totale ; en identifiant les résidences secondaires,  nous estimons environ 75 %
Nous pouvons calculer la consommation de la résidence soit pour 8600 m² ....
      1 * 8600 * 2000 * 24 / 1000 *0.75 = 309 600 kWh
Pour les puristes, nous pouvons aller plus loin
Ainsi ont été identifiés :
- une consommation des pompes
- les pertes isolations (hors appartement)
- le COP net de 2.7
et pour remonter à la facture d'électricité pour l'hiver dernier :
(309600 / 2.7) + (5 * 24 * 200) proche de 140 000 kWh
soit environ 21 000 €.
L'impossibilité de Citya de présenter les contrats "ex tarif jaune" ne nous permet pas d'aller plus loin, et c'est dommage, car nous pourrions appréhender l'évolution probable de la règle du 65 / 35 .
....     calcul à suivre dès communication des contrats par notre nouveau syndic.

Pour chacun, à la suite, le calcul inverse du fameux "1" .... soit en global 0.78 selon la fréquentation; calcul à partir d'un projet de répartition 2017 (1.5 hiver)







Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

L'immunité grégaire

Une marche ratée .... vers la dictature ?