de UTA .......................................... à UIG
(sinon de Cofély à Axima)

En cette année blanche, et merci à l'imprévoyance de nos gestionnaires, profitons d'une climatisation "gratuite".

Cependant, le calendrier est tombé et bienvenue à la maintenance des UIG ! Vous l'avez tous reçu ....

Pour mémoire, la résolution de 2011 ...... mais bof !
R N° 9 (14/04/2011) – Article 25-1Les unités de traitement de l’air (UTA) sont des parties privatives dans la partie comprise entre leurs 2 robinets d’arrêts, robinets non compris.
L’entretien des filtres des UTA est néanmoins assuré par la copropriété dans le cadre du contrat de maintenance qui la lie à l’exploitant du système de chauffage / climatisation collectif.
Cette résolution est adoptée à la majorité des présents et représentés (5574/10082).

sans doute que nos UIG ne sont pas privatives, avec à priori, un seul point commun qui concerne le filtre ..... 

Après consultation de AXIMA, la spécification de maintenance est tombée .... en 3 images à la suite .... selon contrat en vigueur au 01 01 2018 (pour 1 an - reconductible)



Maintenant que vous avez tout compris, à vous de vous assurer (avant de signer la fiche éventuelle) que le prestataire a bien travaillé. Il en va de la pérennité de votre installation de 15 ans d'age et promise à vivre encore longtemps (plus 10 ans royalement octroyés à l'unanimité ..... à l'AGA dernière)

Commentaires :
L'histoire ne dit pas la suite à donner si constat de défaut ... et qui va payer
De plus dans l'ordre des risques de défaillance est à noter :

  • le ventilateur (plus de 10 000 h de "vol" et surtout avec les carences successives de loi d'eau ou autres règles "tordues" de fonctionnement des PAC .....)
  • la vérification des registres motorisés (moteur et boitier de commande) s'il y a lieu ....
Passons la validation tant des débits d'eau (vous avez dit équilibrage) que des débits d'air (merci ..... Hervé Thermique il y a 15 ans)

.... mais bof dirait HAM

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

L'immunité grégaire

Une marche ratée .... vers la dictature ?