Quand la Conciergerie se rebiffe !

En attendant du corps à ce billet, quelques histoires pour se détendre

Charles Henry rentre de l'école
Il arrive à la villa, et c'est l'heure du thé ; ces dames sont au salon, il salue :
Bonjour Mère,
Bonjour Mère Grand,
Bonjour Madame la Comtesse,
Bonjour Madame la Baronne,
Il salue l'épouse du Pasteur, du Pharmacien, du Maire ...
- D'où arrivez-vous Charles Henry ?
- De l'école Mère, mais en rentrant je passe toujours par le port, il y a beaucoup de choses à voir ...
- Et qu'avez-vous vu d'intéressant aujourd'hui ?
- Un cargo qui embarquait des putes pour Tanger ...
Toutes ces dames sont horrifiées, et se lèvent !
Alors Charles Henry dit à ces dames.
- Je vous en prie Mesdames restez assises, le bateau ne part que demain ... 

Une jeune femme qui commençait sa première partie de golf fut soudainement piquée par une abeille après le premier trou.
La douleur était si intense qu'elle décida de retourner au Club House pour obtenir de l'aide.
La voyant arriver, son entraîneur lui demanda :
"Pourquoi es-tu déjà de retour ? As-tu suivi mes conseils ?
- Je viens de me faire piquer par une abeille".
- Où ça"?
- Entre le premier et le deuxième trou !" répondit-elle.
Après un temps de réflexion, il lui dit :
« Tes pieds étaient probablement trop écartés !... » 

La voisine du petit Johnny vient d’avoir un bébé.
Malheureusement, le bébé est né sans oreilles.
Dès que la mère et le nouveau bébé rentrent de l'hôpital, la famille du petit Johnny est invitée à visiter le bébé.
Avant de quitter leur maison, le papa de Johnny a une conversation avec son fils et lui explique que le bébé n'a pas d'oreilles
Son père le prévient que, s'il dit quoi que ce soit en lien avec l’absence d’oreilles du bébé ou s’il prononce seulement le mot « oreille », il recevra la fessée de sa vie en rentrant à la maison.
Le petit Johnny répond qu’il a bien compris.
Quand Johnny voit le bébé, il s’exclame : « Quel beau bébé ! »
« Merci, Johnny », répond la nouvelle maman.
Et Johnny de continuer : « Il a de beaux petits pieds, de belles petites mains, un mignon petit nez et de vrais beaux yeux. Est-ce qu’il voit bien ? »
La mère : « Oui, le médecin m'a assuré qu'il aurait une vision 20/20. »
Une chance, dit le petit Johnny, parce qu’il serait dans la merde s'il devait porter des lunettes…” 

- Mon premier est une rondelle de saucisson sur un boomerang.
- Mon deuxième est une rondelle de saucisson sur un boomerang.
- Mon troisième est une rondelle de saucisson sur un boomerang.
- Mon quatrième est une rondelle de saucisson sur un boomerang.
- Mon cinquième est une rondelle de saucisson sur un boomerang.
- Mon sixième est une rondelle de saucisson sur un boomerang.
-  Et mon tout est une saison ...
- Qu'est-ce ? 
Fous foyez pas ?
Bourtant, si simple : c'est le Printemps !
Parce que c'est le retour des six rondelles ! 

C'est Mme Veber qui rencontre Mme Schmidt :
- "Ah bonchour màdàm Feber ! ça fa bien merci !"
"Et comment fa fotre petite chienne ?"
- "Yé ! Elle a eu des petits.".
"Décha ?"

- "Non, des chiots !"

PS Merci à Monsieur Paulais qui a su en son temps caractériser certaines tâches accomplies par des bénévoles au grand dam (et regret) de la fonction normale d'un Conseil syndical - vraiment visionnaire et nous le remercions ainsi que les fameux bénévoles dont nous honorons l'activité gracieuse mais soit disant très peu considérée (à pleurer dirait DAC) ; cependant un arbre cache la forêt et le fossoyeur de la Résidence n'a pas été à la hauteur par souci de convivialité disait-il !

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Copropriété en délire