Bonne année ......... 2019

Dans cette résidence .... sans âme, nous commençons une nouvelle année, et restons vigilants !

Vous les avez .... reconnus ?

Pour un peu de joie et surtout pour rire, le secret du bonheur  :
  • Première histoire (sans image)
Un père rentre du bureau plus tôt que d'habitude et découvre trois verres à Calva sur la table de la cuisine.

Il appelle son petit garçon :

 - Il y a eu de la visite cet après-midi ?

 - Oui ! Un monsieur est venu et maman lui a offert à boire un petit calva !

- Mais le troisième verre, alors ?

- C'est moi qui l'ai bu !

 - Et tu ne t'es pas senti mal ?

- Non, à moi ça ne m'a rien fait, mais maman et le monsieur ont dû aller se coucher.
  •  Deuxième histoire pour tous

Les femmes voient autrement ….
Ce matin, il fait froid, et ma femme n’arrivait pas à démarrer la voiture
Elle m’appelle et me dit : 
  - « La voiture a eu du mal à démarrer, en plus il y a une icône bizarre qui s’est allumée sur le tableau de bord ».

Je lui demande : 
 - « C’est quoi comme icône ? »

Elle me répond :
  - « C’est un petit bonhomme qui est aux toilettes »
….. 
Voici la photo de l’icône !


Pour être plus sérieux, quelques informations,
 .............. utiles pour certains, afin de mieux comprendre des appels de charge ..... sans voeux !


Copropriété « Etoile Marine »
(Charges de chauffage / climatisation)
Historique :
Depuis la vente (en VEFA) en 2002, il est patent que le règlement de copropriété est « muet » concernant la prestation et/ou équipement de l’immeuble avec un système collectif et donc sans la moindre règle ou clef de répartition des charges correspondantes.
Dans les faits, le système collectif a été installé avec un réseau de distribution qui semble complet pour les bâtiments AVISO, AR MEN et DUNE, mais partiel (pas de distribution au niveau des locaux commerciaux) pour les bâtiments COTRE et BRISE. (plan en Annexe)
La répartition des dépenses d’exploitation (factures électricité, maintenance, …) a évolué au gré du vent depuis 2003 (mise en service) à travers quelques résolutions d’AG mais aussi, bien souvent, par approbations globales des comptes (et répartition) de l’exercice.
Situation « 2017 »
Le dernier consensus proposé (comptes non approuvés) est :
-         Une partie fixe soit 35 % de la facture énergie (électricité) + charges de maintenance de l’installation avec répartition au prorata des tantièmes des locaux raccordés au réseau dite clef de répartition chauffage
-   Une partie variable soit 65 % de la facture énergie répartie au prorata des consommations identifiées par comptage
Les derniers budgets approuvés (2018 et 2019) indiquent un total d’exploitation de 62 000 € avec :
-      partie fixe : 22  000 € (énergie) + 8 000 € (maintenance) = 30 000 €
-      partie variable : 32 000 € (énergie)
Appels de fonds
Selon les différents syndics et jusqu’au deuxième trimestre de 2018, les appels trimestriels étaient instruits sur deux lignes avec la répartition de la partie variable selon la consommation de l’année N – 1
Il est notable que les appels de fonds charges courantes chauffage tant du deuxième semestre 2018 que du premier trimestre 2019 ont été faits sur une seule ligne et selon la clef de répartition chauffage.
Travaux de remplacement des PAC (pour mémoire)
La résolution n° 12 votée et acceptée le 29/07/2016 (article 24) retient l’entreprise AXIMA pour un montant de 313 104.90 €
Les appels sont sur un échéancier du 01/10/2016 au 01/09/2017 et selon clef de répartition chauffage.
Le compte de ces travaux spéciaux n’est pas clos à ce jour y compris les crédits éventuels (CITE, certificats d’économie d’énergie ….).
« Critère de l’utilité »
La résolution n° 16 votée et adoptée le 27/06/2017 (article 25) stipule :
« L’assemblée générale décide que les copropriétaires qui participeront aux travaux de remplacement des PAC (frais fixes) seront :
-      les copropriétaires dont les lots sont raccordés
-      et tous les copropriétaires ayant la possibilité de se raccorder au système de chauffage collectif (raccordables)
Une vérification préalable est réalisée dans les locaux commerciaux »
Clef de répartition chauffage


-      L’évolution 2010 concerne, sur recommandation du Conseil syndical, la prise en compte de parties communes dites spéciales (vs Règlement de copropriété)
-      L’évolution 2015 correspond au raccordement des lots 11 et 12 au système collectif
-      L’évolution 2018 serait l’application (partielle) de la résolution n° 16 (voir « Critère de l’utilité »
-       ??? serait la projection d’un état des lieux cohérent

Annexe
en rouge, réseau existant dont probable (en pointillé)


Et encore une fois bonne et heureuse année à tous 
                                                                       

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Copropriété en délire