Retour ....... sur Amélie


C'était le 3 novembre dernier, avec des surcotes dignes de Xynthia

Dans les faits, quelques données :
  • la pression atmosphérique qui "appuie" plus ou moins sur la surface de l'eau (1013 hPa est la référence pour la marée "théorique") ; l'influence est de l'ordre de 1 cm par hPa


  • la vitesse du vent souvent associée à une chute de la pression atmosphérique et de "préférence " d'orientation Ouest ; l'influence est notable au dessus de 30 km/h surtout pour un "cul de sac" et augmente avec le carré de la vitesse ..... - compter de l'ordre de 40 cm pour 60 km/h

  • l'onde de marée théorique avec son coefficient et sa hauteur de pleine mer
5.7 m pour des quais "historiques" construits à 7 m


  • la chronologie avec un vent maxi vers 02 h 30, un mini de pression vers 05 h 30 et une pleine mer entre 06 h et 08 h ; il est notable que les 3 phénomènes sont relativement décalés et nous parlons d'une faible conjonction d'autant que le coefficient de marée est faible ; à noter une certaine relation entre hauteur d'eau pleine mer et coefficient soit de l'ordre de H = 2,7 x C / 100 + 3.5 en m (à La Rochelle) 
Les données enregistrées par SHOM (je vous laisse découvrir le site)



Sont notables :

  • une hauteur maxi ce matin là proche de 6 m ; les quais ont été construits à l'époque à 7 m et Xynthia a dépassé les 8 m
  • une prévision (en rouge) assez spectaculaire vs un réel (en bleu) - bravo à SHOM
  • selon les données, nous avions 40 cm pour la pression, 40 cm pour le vent qui ajoutés à 5.1 m de pleine mer entraînent une hauteur de 5.9 m 
Pour conclure ..... en chanson .....

La p'tite Amélie m'avait bien promisTrois poils de son cul pour en faire un tapis ;Les poils sont tombés, l' tapis est foutu,La p'tite Amélie n'a plus d' poil à son cul.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Copropriété en délire