Après vous ... s'il en reste !
Ressemble un peu ... au Louvre, mais en plus noble !
Tout d'abord une bonne année pour celle en cours qui sera longue avec 366 jours ! Et puis en mémoire de la précédente, honni les pourris ..... Pierre, Paul , Jacques, ..... François et les autres et bien dommage que nos dessinateurs humoristes soient tant brimés par un pouvoir ..... qui ne cache pas son nom. 

Trêve des confiseurs fertile en rebondissements sinon non-dits ..... et puis une semaine qui démarre en fanfare.
Votre rédacteur a tenté d'alerter le ban et l'arrière ban, d'abord une CGT fermée à tout dialogue sinon contact (out et tant pis pour eux  .... bouffé par Emmanuel ); ensuite une REM désopilante et je vous laisse déguster leur réponse ...... à pisser dans sa culotte sinon pleurer pour nos petits-enfants !
Nous vous remercions de votre message et de nous interpeller à ce sujetLes paramètres précis de la réforme ne sont pas encore connus et seront discutés avec les partenaires sociaux avant la présentation du projet de loi définitif fin janvier.Ce projet de loi sera ensuite débattu au Parlement avant un vote prévu avant l’été 2020.Il n’est donc pas possible de mettre en place un simulateur individuel fiable.Ceux qui sont en ligne aujourd’hui ne se basent ainsi que sur des suppositions, sur des hypothèses.Un premier outil de simulation, à partir de cas-types, a été mis en place.Il permet à chacun d’évaluer sa situation à partir de plusieurs exemples variant en fonction des professions, des profils de carrière et des années de naissance.Il sera progressivement complété pour atteindre 300 cas types.
Dans le même temps, un autre module, "Suis-je concerné ?" permet à chaque Français de savoir, selon son année de naissance et son métier, s’il est concerné (et si oui dans quelle mesure) par le système universel de retraites.Vous retrouverez ces deux outils avec ce lien :https://www.reforme-retraite.gouv.fr/la-reforme/ma-retraite-demain/article/simulateur-suis-je-concerne-e-et-cas-typesUne fois que les règles détaillées du futur système auront été votées par le Parlement, un outil de simulation individuel reprenant les données de carrière de chacun sera réalisé.Il permettra à tous les Français de connaître le montant de leur retraite dans le futur système.L’objectif est qu’il soit disponible 6 mois après le vote de la loi
En espérant avoir répondu à vos attentes, nous vous souhaitons une bonne journée— Charlotte pour l’équipe de La République En Marche !
A l'image de la pédagogie gouvernementale !
Cette réponse largement diffusée sera-t-elle digérée ? J'ai des doutes car chacun y va de ses spécificités en oubliant le tempo battu par notre "dictature" .....

J'ai presque trouvé un interlocuteur via la CFDT et vous conseille sa pétition (Clic)

Pour faire simple et d'accord avec Laurent, out l'âge pivot perclus d'hypocrisie sinon d'"oubli" comme son mentor (pardon, j'ai faillit écrire menteur) ; un régime universel à points, géré par une seule entité, serait une sacrée économie et aussi très simple à comprendre ...... sans doute trop pour quelques cacites - il est vrai que le taux de cotisation universel est un casse tête avec des parts patronales délirantes dans la fonction publique et assimilés ....  mais la faute à qui ?

Pour parler de l'équilibre, deux aspects :
  • le cours-moyen terme et gérer l'existant ..... il faut attendre les échéances de passage au nouveau système sinon l'impact des modifications actées et planifiées ! Le gouvernement n'est pas à quelques milliards près .... avec la trouille d'Emmanuel face aux gilets jaunes et vive la dette (pour nos petits-enfants)
  • le long terme qui ne peut se concevoir sans connaître les paramètres comme taux de cotisation, coût d'achat et valeur du point à échéance .... qui seront "votés" par nos godillots .....
A mon avis, et je manque de données pour finaliser, parlons de la pénibilité qui ne peux pas se concevoir à notre époque mais parlons aménagement de carrière ...... autrement que par le chômage des vieux qui ne trouvent pas de boulot ; n'oublions pas les carrières longues ..... et universalisons un début de carrière pour tous à 16 ans ...... avec des "salaires" de formation et/ou d'études ...... et vive la capitalisation (en points ...... garantis ?)

Une bonne question !














Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

L'immunité grégaire

Une marche ratée .... vers la dictature ?