Une audience .... mais quelle audience?

Merci pour une réélection !
Vraiment pas clair ce projet de retraite, alors que la présentation des paramètres seraient nécessaire et suffisante pour encourager le peuple à désirer cette réforme.
Il est vrai que le premier ministre y joue sa place, mais un peu droitiste et pas très futé .....
Un certain Jean-Paul, un peu pourri comme les aime le pouvoir, est à la source ..... 
Pour parler d'audience et fermons le ban, le "macronisme" reste à l'image du pédalo .... sans cap, mais surtout sans "vent" (merci le méthane et l'écologie). 
Le capitaine Marleau fait mieux ....
Aujourd'hui, et en résumé, la pédagogie la plus efficace (pas merci au ministre de l'éducation !) serait de comparer les systèmes et particulièrement pour un salarié "normal" du privé qui suit une carrière "normale" type fonction publique (sécurité de l'emploi) ....
Ainsi, avec les paramètres "rapport Delevoye", prônés par Edouard en décembre :


Un taux de cotisation inchangé et un point valorisé à 0.59 € feraient adhérer au projet des dizaines de millions de salariés !
Que faut-il conclure :
  • La r E.M. aux manettes cherche à éliminer les syndicats ; il est en passe de gagner et sans doute avec l'accord tacite de leur "chef" via un poste de rêve pour le futur (tant que la base ne se rebiffe pas !)
  • E. M. (son rêve) sans syndicat et pro-dictateur .... va tracter avec .....
  • La baisse des retraites pour nos enfants (E. M. n'en a pas ....) encourage la capitalisation pour ces derniers
Pour l'exemple, des démarches tant vers les partis politiques que des réseaux sociaux et autres syndicats moribonds entraînent des refus de dialoguer sinon de dire tout simplement ....


Quelques adresses :






Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

L'immunité grégaire

Une marche ratée .... vers la dictature ?